Intuition & Discipline = Best Friends!

Intuition & Discipline = Best Friends!

DISCIPLINE. Ouh là, je prends des risques…Commencer un article en parlant de fin d’été et de discipline…c’est pas gagné 😉

Mais je persévère et continue sur ma lancée et je vous livre mon secret d’Intuitive Girl ! L’intuition est un art qui se cultive, qui s’exerce, qui donne ses fruits grâce à une bonne hygiène de vie. Que la personne qui connaît un marathonien qui parcourt 42,5 kms sans entraînement me jette la 1ère pierre! Et bien, c’est pareil pour les personnes intuitives : elles s’exercent et se disciplinent.

Mais comment se discipliner, me demanderez-vous ?
Et bien simplement en vous respectant et en prolongeant l’état de sérénité et de légèreté inhérent aux joies estivales. Même si les villes se remplissent, le trafic se fait de plus en plus dense et le temps joue à cache-cache avec nos nerfs, nous ne sommes pas obligés de céder à la tentation du stress.

Et surtout arrêtez de remplir tous les trous dans votre agenda. Car voici un scoop, votre intuition est friande des vides, elle les adore, car c’est grâce à eux qu’elle peut enfin exister. Alors soyez généreux et offrez lui ce temps. Respectez et écoutez votre rythme biologique, vos envies et laissez plus de place à la spontanéité et à l’instant.

Je vous avoue que parfois je lâche ma discipline ! Pendant longtemps, ce mot figurait même dans ma blacklist ! Beurk ! Mais je vous avoue aussi que lorsque je la lâche et bien je me perds un peu en route et étonnamment, je ne sais plus bien, ni où aller, ni quoi faire. Les décisions sont difficiles à prendre, bref, je suis à l’Ouest.
Alors oui, prendre le temps chaque matin pour méditer, yoger, me recentrer, poser mes intentions, remercier la vie, mes guides, me remercier moi-même et boire un bon café est une discipline-cadeau qui me fait un bien fou.
Alors oui, je suis disciplinée parce que je le vaux bien. Et parfois, je m’octroie aussi des retraites en solitaires dans des coins reculés du globe où plus je suis en contact avec la Nature, mieux je me porte.

Alors si comme moi, vous souhaitez résister au stress, à la suractivité et à la perte des repères, je vous invite à vous discipliner. Trouvez votre moyen de vous ressourcer. Les moyens sont nombreux : aller marcher, danser, prier, méditer, yoger…mais le plus important dans tout cela est de vous y tenir. Faites de ces bonnes pratiques une habitude, un rituel et tenez sur le long terme. J’avais lu, il y a quelque temps qu’une pratique devient une habitude en seulement 21 jours, alors oui…you can do it!

Et si vous avez besoin d’aide, je vous invite à participer à un de mes ateliers Intuition pendant lesquels vous apprendrez des techniques de recentrage et apprendrez à écouter votre voix intérieure Intuition Evenings et Intuition Days

Ou alors, si vous sentez que vous êtes partis loin de votre bien-être ;-( et que le besoin de vous recentrer est plus profond, vous pouvez venir en expédition dans le désert du Sahara où nous marcherons en conscience et ferons des exercices de développement de l’intuition Intuition in the Desert
Et si aucune de ces options ne vous convient, alors vous pouvez aussi bénéficier de mes conseils lors de séances individuelles dans mon espace ou par Skype Consultations individuelles

A bientôt, belle journée, soirée, nuit…je ne sais pas à quelle heure vous lirez cet article 😉

Moïra


Hypersensible ? Oh Yes !!!

Photo Hypersensible

 

Qui a dit qu’être hypersensible est une tare?

Bon c’est vrai, j’avoue : être hypersensible peut être quelques fois pénible ; ressentir et vivre les émotions des autres (empathie exacerbée), pleurer sans raison ou presque, être à tout moment à fleur de peau et j’en passe.

 

Mais bien appréhendée, l’hypersensibilité peut être un superpouvoir ! Pour moi, elle est un outil précieux. Complétée à un cerveau gauche analytique efficient, elle est ou peut devenir un radar ultra-performant.

En plus, à présent, aux USA, les hypersensibles ont aussi leurs initiales : HPS (Highly Sensitive Person) et même les magasines de filles (Glamour, décembre 2015) y consacrent des articles.

Selon Elaine N. Aron*, psychothérapeute américaine, 1 personne sur 5 serait hypersensible. Et vous ?

Alors quels sont les super-avantages des hypersensibles :

INTUITION : une personne hypersensible est souvent fine observatrice et sensible aux moindres détails (remarquant facilement les changements) ; elle ressent les situations, les lieux ou les individus de façon évidente.

Ainsi, pas de non-dits possibles, elle peut lire entre les lignes et « entendre » ce que les autres pensent tout bas sans oser le dire tout haut.

La personne hypersensible capte aussi très vite les tendances et les dangers environnants. « Quand quelque chose ne tourne pas rond », la personne hypersensible, qui s’écoute, a déjà tourné les talons.

CREATIVITE : Utilisant plus l’hémisphère droit de son cerveau, la personne hypersensible est plus créative. Même si elle ne fait pas carrière dans un milieu artistique, elle utilise son sens esthétique dans son quotidien.

Elle est aussi plus créative dans sa façon de résoudre des problèmes de vie ou professionnels et ose ainsi des solutions innovantes et parfois courageuses.

AUTONOMIE : C’est vrai qu’une personne hypersensible est vite agressée par l’extérieur (le bruit, la pollution, la foule, …) et a souvent besoin de se retrouver au calme « avec elle-même ». Elle est donc plus libre et préfère de loin « être seule que mal accompagnée ».

AUTHENTICITE : Parler de la pluie et des ouragans, trop peu pour la personne hypersensible. Elle ne supporte pas de parler pour ne rien dire et préfère le plus souvent se taire. Ainsi, la personne hypersensible privilégie les liens profonds et les conversations plus émotionnelles et authentiques. Elle préfère la qualité à la quantité.

LEADER APPRECIE : Si elle occupe une position professionnelle de leader, une personne hypersensible est souvent très appréciée de ses collaborateurs. N’aimant pas les conflits (sans forcément les fuir), l’avis et le consentement des autres sont importants pour elle. Dirigeant à l’affectif, elle préfère les compromis aux décisions tranchées. Bienveillante, elle est ce qu’on qualifie un « manager-coach », aidant les autres à développer leur autonomie.

Enfin bref…cher ami hypersensible, j’espère vous avoir convaincu qu’être tel que vous êtes n’est pas une tare. Osez user et abuser de votre superpouvoir au quotidien.

Je vous promets, ça rend la vie bien plus agréable…de toute manière, c’est dans nos gènes, alors pourquoi faire semblant d’être quelqu’un d’autre ?

Moïra Salvadore, Intuition in the City, 27 novembre 2015.

 

*Auteure de « Ces gens qui ont peur d’avoir peur, mieux comprendre l’hypersensibilité » Ed. de l’Homme, 2013.


Inscription à la Newsletter

Me suivre sur :

Catégories